Le Luxembourg confirme ainsi son engagement en faveur de l'éolien offshore, et suit ainsi l'exemple de nombreux autres pays sans littoral.

Le Luxembourg et le Danemark ont décidé de renforcer leur coopération dans le domaine de l'éolien offshore, en réalisant les premières îles énergétiques au monde. Ces îles artificielles au large de la côte danoise seront reliées à des centaines d'éoliennes offshore et fourniront de l'électricité verte pour couvrir les besoins en électricité de millions de ménages européens.

Il s'agit d'une étape essentielle pour atteindre l'objectif européen de neutralité climatique d'ici 2050, car les îles énergétiques permettront de produire de l'énergie renouvelable à une échelle jamais vue auparavant, accélérant ainsi l'élimination progressive des combustibles fossiles en Europe.

RTL

© Danish Ministry of Climate, Energy and Utilities

"Le Danemark et le Luxembourg sont engagés dans la transition énergétique verte de l'Europe. Aujourd'hui, nous faisons un grand pas en avant, en renforçant la coopération pour développer et connecter les premières îles éoliennes offshore au monde. Cela permettra d'augmenter considérablement la production d'énergie renouvelable et de promouvoir l'hydrogène vert, qui aide à décarboniser des secteurs comme le transport lourd et l'industrie dans de grandes parties de l'Europe", a déclaré Dan Jørgensen, ministre danois du Climat, de l'Énergie et des Services publics.

"L'éolien en mer jouera un rôle important dans la sécurité d'approvisionnement du réseau électrique d'Europe occidentale. Je suis heureux que le Luxembourg, en tant que pays enclavé, ait l'opportunité de participer activement au développement des premières îles éoliennes offshore au monde, et puisse ainsi contribuer à ce développement important pour la transition énergétique. Cette coopération avec le Danemark se veut complémentaire à la stratégie nationale qui vise à accélérer le développement des énergies renouvelables au Luxembourg", a ajouté le ministre luxembourgeois de l'Énergie, Claude Turmes.

Le projet des îles énergétiques constitue la première étape d'un développement majeur de l'éolien offshore, qui contribuera à réduire les émissions de CO2 dans toute l'Europe. Il augmente l'offre d'énergie verte et aide à réaliser la stratégie européenne ambitieuse en matière d'énergie renouvelable en mer, qui vise à atteindre 300 GW en 2050.