C'est confirmé, les boîtes de nuit de la capitale luxembourgeoise pourront rester ouvertes jusqu'à 3h dès la semaine prochaine. Nous savons d'ores et déjà que quatre clubs rouvriront leurs portes dans les prochains jours.

Alors qu’on recevait encore hier des informations indiquant que les autorisations de nuit blanche n’allaient pas être délivrées aux boîtes de nuit de la capitale, il semblerait qu’il y ait eu un revirement de situation jeudi matin.

La Ville de Luxembourg a convié la presse à une conférence de presse express où il a été confirmé que les discothèques allaient pouvoir rester ouvertes jusqu’à 3h dans le cadre des nouvelles restrictions sanitaires.

Contactés par nos soins, les gérants et propriétaires de quatre adresses très populaires à Luxembourg nous ont déjà confirmé qu’ils allaient rouvrir leurs portes pour certains et proposer des horaires d’ouverture étendus pour d’autres.

Les boîtes de nuit comme le Gotham et le M Club rouvriront pour la première fois après un an et demi de fermeture. Des ouvertures bienvenues mais inattendues pour les gérants des deux clubs qui nous confirmaient encore hier qu'ils n'ouvriraient pas sans autorisation de nuit blanche.

En effet, pour Marcello Ranieri (Gotham) et Edvin Huremovic, ouvrir jusqu’à 1h, "ça n’avait pas de sens". Le gérant du Gotham expliquait mercredi : "Comme vous pouvez vous l’imaginer, c’est difficile d’ouvrir une boîte de nuit de 20h à 1h. Il commence à faire beau, les gens sont dehors et s’installent en terrasse. C’est normal à ces heures-là."

Les deux gérants ne s’attendaient à recevoir des autorisations de nuit blanche qu’à partir de la mi-juillet. C’est donc une très bonne nouvelle pour les deux établissements qui rouvriront tour-à-tour lors des deux prochaines semaines.

Edvin Huremovic nous a confirmé la réouverture du M Club sans pouvoir nous donner une date exacte alors que du côté du Gotham, on s’attend à rouvrir dès la semaine prochaine.

Pour leur part, le Hitch et le Melusina adapteront tout simplement leur offre. Le restaurant-club du Limpertsberg ayant déjà rouvert dès les premières mesures d’allègement, reviendra tout simplement au système d’avant-crise. La discothèque située à Clausen qui s'était muée en restaurant-terrasse fera un retour aux sources.

"Ce que l'on faisait auparavant, c'est-à-dire, retirer les tables à 10h30 puis faire la fête, ça va être à nouveau possible. Notre première soirée "clubbing" est prévue pour le 18 juin", précise Nico Heinen, gérant du Hitch. Cette soirée a d’ores et déjà été baptisée "reunited" en référence à la pandémie.

Du côté de Clausen, le Melusina prépare deux soirées les 18 et 19 juin. Dany Crovisier, gérant de la plus vieille discothèque de la capitale, a expliqué qu’un système de prévente sera mis en place pour éviter les files et s'est réjoui à l'idée de "revoir du monde danser, s'embrasser et s'amuser".

Autant dire que le week-end prochain (18-19 juin) risque d’être festif. Rappelons cependant que faire la fête sans masque et en intérieur ne sera possible que sur présentation du Covid-Check. Il faudra être "testé, vacciné ou guéri" comme le résume très bien Nico Heinen du Hitch.