"Tout a été submergé en 10 minutes", raconte, la voix cassée, Pascal Weyland. Les habitants de la rue "an der Reispelt" à Reckange-sur-Mess ont filmé la subite montée des eaux après la pluie diluvienne de vendredi. Ils témoignent.

"Tout a été submergé en 10 minutes, on a juste eu le temps de sortir la voiture", raconte Pascal Weyland en indiquant le garage souterrain. À ses côtés, son épouse Carole explique en faisant de grands gestes que la montée de l'eau a été surprenante de rapidité et que l'eau brunâtre chargée de paillis a submergé toute la cave de leur maison, sans qu'ils aient pu sauver les meubles.

"J'entendais les armoires qui tombaient, les portes qui se dégondaient, dans le fond de la cave les frigos tombaient avec des bruits de verre", témoigne Carole Weyland. Et elle rajoute: "Je suis remontée toute de suite parce que je me suis dis que c'est moi qui allait y rester, c'est pas la peine...". "C'est incroyable la force de l'eau", n'en revient toujours pas Pascal ce lundi.

RTL

Comme a Luxembourg mais aussi Mondercange et Differdange, de violentes averses se sont abattues sur Reckange vendredi aux alentours de 19 heures, faisant déborder très vite la Mess de son lit et submergeant la partie basse de la commune.

Les riverains de la rue "an der Reispelt" ont été touchés de plein fouet par cette inondation éclair qui a fait se coller les frigos au plafond des caves. Comme témoigne David Bojanovic, en train de finir la construction de sa maison.

TOUS LES CARTONS DE DÉMÉNAGEMENT DANS LA CAVE... INONDÉE

Comme il a déjà vendu sa maison en France il stockait tout son électroménager, ses meubles, les jouets des enfants, etc. dans sa cave. Comme il montre, l'eau est montée jusqu'à quelques centimètres à peine du plafond. La famille devait déménager en juillet...

La situation a été d'autant plus compliquée à gérer pour les pompiers de Reckange que l'eau boueuse a entraîné tout le paillis qui tapissait l'aire de jeu de la commune située dans le quartier. Boue et paillis ont bouché les canalisations. C'est la première fois depuis 26 ans que se produit le phénomène, assure l'échevin Christian Tolksdorf.

Marc Hengen, président du comité de direction de l'Association des compagnies d'assurance et de réassurance (ACA), rappelle que depuis 2017, il existe une assurance spéciale inondation. Comme les intempéries et les catastrophes naturelles sont de plus en plus courant, même au Luxembourg, il conseille de prendre une telle couverture.
À LIRE AUSSI: DIFFERDANGE: EN DEUX HEURES IL A PLU AURTANT QUE TOUT UN MOIS DE JUIN