Ceux qui ont été vaccinés, testés ou qui sont guéris du Covid bénéficieront bientôt d'un certificat sanitaire européen pour voyager à nouveau librement en Europe. Avec son Covid-Check opérationnel dès le 13 juin, le Luxembourg est prêt à le délivrer.

En visite à Luxembourg jeudi pour célébrer le 30e anniversaire du Centre européen des consommateurs (CEC), le commissaire européen à la justice, Didier Reynders, s'est entretenu avec Paulette Lenert, ministre de la Santé mais aussi de la Protection des consommateurs. Tous deux ont donné des précisions sur le pass sanitaire européen. Sujet au centre de la visite du Premier ministre Xavier Bettel à Paris en début de semaine.

À partir du 1er juillet, chaque citoyen européen devra pouvoir obtenir son certificat Covid sous forme numérique ou sur papier puisque les États membres de l'Union européenne sont tenus légalement de le fournir. Le certificat indique si une personne a été guérie après une infection au coronavirus, a déjà été vaccinée ou a récemment été testée négative.

RTL

© RTL

La Commission européenne, avec les États membres, a testé comment le pass peut être mis en place afin d'en permettre le contrôle. Pour éviter les fraudes, des QR codes individuels seront octroyés. 22 États membres de l'UE, dont le Luxembourg, ont déjà testé comment ils pourront être  vérifiés. Il a été précisé une nouvelle fois qu'un test sérologique Covid-19 (test sanguin pour rechercher les anticorps) n'est pas valable actuellement pour être considéré comme guéri.

C'EST LE TEST PCR POSITIF QUI COMPTE

"Il y a eu des discussions au Parlement sur l'opportunité ou non de prendre en compte les tests sérologiques. Les experts ne sont pas d'accord entre eux sur ce point. Cela pourrait devenir le cas plus tard. A ce moment-là nous pourrons l'adapter. À ce jour c'est le test PCR positif, et non un test rapide, qui est décisif pour le constat de la maladie Covid, et puis bien sûr pour le constat de la guérison», a expliqué Paulette Lenert.

Depuis mercredi, sept États membres, (Allemagne, Croatie, Grèce, Bulgarie, République tchèque, Danemark et Pologne) délivrent des certificats Covid européen. Au Luxembourg, Covidcheck.lu qui sera opérationnel dès le dimanche13 juin, servira de base au certificat UE.

"Notre Covid-check est le système de contrôle de ces certificats et ce sera la technologie qui permettra également, plus tard, d'être reconnu au-delà des frontières", précise Paulette Lenert.

ET CEUX QUI VEULENT VENIR EN EUROPE ?

Le certificat Covid permet donc de voyager - provisoirement au sein de l'UE - à nouveau sans obligation de quarantaine, sauf s'il s'agit d'une zone rouge foncé, où circulent encore de nombreuses infections ou des variantes plus dangereuses.

Si l'on voyage en famille et que les parents sont vaccinés, les enfants n'ont pas non plus à être mis en quarantaine. Les jeunes enfants de devraient pas être soumis à des tests PCR ou des tests rapides. Actuellement, cela s'applique aux enfants de moins de 6 ans. Mais l'âge pourrait être augmenté.

RTL

© RTL

Didier Reynders a ajouté que des négociations sont en cours pour que le certificat sanitaire européen soit reconnu dans les pays tiers. Et inversement, que les citoyens pouvant prouver qu'ils ont été vaccinés et venant d'autres continents puissent à nouveau être autorisés à voyager en Europe.

"Quand la crise sera évidemment terminée, tout cela disparaît. On doit pouvoir circuler librement sans aucune autre demande", assure Didier Reynders.

Le reportage sur ce sujet (en luxembourgeois):