La Ville d’Echternach, connue comme un des plus anciens lieux du Luxembourg, pourrait voir certains vestiges archéologiques classés.

Comment les trésors archéologiques d'Echternach seront-ils protégés? Après la découverte récente par le Centre national de recherche archéologique (CNRA) de vestiges remontant au septième siècle de notre ère sous l'ancien hôtel-restaurant À la Petite Marquise à Echternach, le gouvernement a entamé des démarches pour classer ces pierres.

La ministre de la Culture Sam Tanson a rencontré jeudi le conseil échevinal de la Ville d’Echternach dans le but de valoriser le patrimoine archéologique "de la plus vieille ville du pays".

Il faut dire que ces vestiges remontent à l'époque de Saint Willibrord (658-739) et "représentent un témoin unique de la richesse de ce passé historique".

"En raison du caractère exceptionnel de la fouille", la ministre de la Culture a annoncé avoir saisi la Commission des sites et monuments nationaux afin d’analyser le classement des vestiges archéologiques en tant que monument national.

L'État et la commune ont décidé de mettre en place un groupe de travail en vue "d’établir des pistes de mise en valeur globale du patrimoine culturel de la Ville d’Echternach" et de "proposer un projet révisé pour le site de la "Petite Marquise"". Ce groupe de travail réunira des représentants de la Ville d’Echternach ainsi que différents représentants étatiques et experts issus du domaine de l’archéologie, des sites et monuments nationaux, de la culture, des finances, du tourisme, des bâtiments publics et du logement.