Au Luxembourg, l'intervalle entre l'administration des deux doses du vaccin AstraZeneca est actuellement de huit semaines, bien que 12 semaines soient recommandées.

Sur le certificat d'une personne qui a reçu mardi matin une première dose du vaccin, le rendez-vous pour la deuxième dose est fixé au 29 juin, c'est-à-dire huit semaines plus tard. Jusqu'il y a peu, l'intervalle était de dix semaines.

Il n'y aurait aucune réserve médicale à cela, dit le docteur Jean-Claude Schmit, Directeur de la Santé. L'Agence européenne des médicaments recommande un intervalle de 4 à 12 semaines pour le rappel du vaccin. Au départ, le Conseil supérieur des Maladies infectieuses (CSMI) avait indiqué un délai de 8 à 12 semaines.

Dans son avis du 16 avril, le Conseil supérieur des Maladies infectieuses se prononce clairement pour une seconde dose d'AstraZeneca après 12 semaines. Interrogé par RTL, il indique que la marge serait ainsi plus grande pour collecter et évaluer des données sur des effets secondaires éventuels.

La Commission allemande des vaccinations recommande également un intervalle de 12 semaines entre les deux doses. L'une des justifications est que cela augmenterait l'effet protecteur du vaccin.

Jean-Claude Schmit: "Il y a quelques indications, mais seulement dans une étude, qu'il serait préférable d'attendre un peu plus de huit semaines, donc plutôt 12 semaines. Nous sommes en train d'examiner si nous pouvons peut-être adapter le délai."

Le Directeur de la Santé explique que l'intervalle actuel de huit semaines aurait des raisons organisationnelles. A la date du 4 mai, 31.245 personnes se sont inscrites sur la liste de volontaires pour l'AstraZeneca. Parmi elles, 16.000 ont déjà reçu une invitation à se faire vacciner. A ce jour, aucune communication n'a encore été faite sur les dates auxquelles les prochains courriers seront envoyés. La Direction de la Santé a toutefois confirmé qu'une livraison de 21.600 doses du vaccin AstraZeneca était prévue cette semaine.

Le reportage en langue luxembourgeoise: