Plus les Etats vaccinent de gens, plus nous en savons sur les vaccins et les complications éventuelles. C'est aussi pour cette raison que les recommandations sont parfois adaptées.

Que savons-nous actuellement sur les vaccins AstraZeneca et Johnson&Johnson? Et où en sommes-nous de la vaccination des enfants et des femmes enceintes au Luxembourg?

Notre collègue de RTL, Nadine Kremer, a interrogé le docteur Schmit, Directeur de la Santé.

Désormais, le Danemark ne vaccine plus avec le vaccin Johnson&Johnson. Le Luxembourg s'en tient pour sa part aux recommandations de l'Agence européenne des médicaments pour ce vaccin, explique Jean-Claude Schmit.

"Nous n'utiliserons pas ce vaccin pour les moins de 30 ans. Parce que nous sommes d'avis que pour les moins de 30 ans, le risque d'être malade du Covid est si faible qu'il n'est absolument pas justifié de prendre un risque quelconque d'effets secondaires."

RTL

© Didier Weber (RTL)

Le délai pour la deuxième dose d'AstraZeneca a été réduit pour les personnes qui se sont inscrites sur la liste de volontaires. Elles auront leur rappel après huit semaines, et non plus dix comme jusqu'à présent. Si une troisième dose est nécessaire, il faudra recourir à un autre vaccin. Le vaccin Johnson&Johnson ne pourra être injecté qu'une fois au maximum, peut-être deux fois. Avec le Pfizer, il n'y a pas de limite. Mais d'autres études et réflexions sont en cours.

"Certains groupes de personnes réagissent moins bien au vaccin, développent une immunité moindre. Notamment les personnes âgées. Et là une réflexion est en cours, si les seniors ne doivent pas être vaccinés une troisième fois."

Entretemps de nombreuses femmes enceintes ont aussi été vaccinées, particulièrement dans les premières phases de la campagne de vaccination.

"Là, un suivi est déjà réalisé sur plusieurs mois. Et il n'y a aucun effet secondaire particulier et même sur le bébé, il ne semble absolument rien y avoir de dérangeant."