La sécurité routière et le respect mutuel sont au coeur de la campagne "Sécher mam Vëlo" (à vélo en toute sécurité), présentée mardi après-midi, en même temps que la nouvelle version de l'appli de la police.

Un volet de la campagne concerne également la protection contre les vols de vélos.

Succès du vélo et augmentation des accidents

Depuis quelques années et particulièrement depuis la pandémie, le vélo connaît un énorme succès en Europe, mais aussi au Luxembourg, souligne le ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox. Conséquence malheureuse de ce phénomène, le nombre d'accidents de la route dans lesquels des vélos sont impliqués, est en hausse. Comme le nombre d'automobilistes stagne en Europe, on peut considérer qu'il va y avoir plus de conflits sur nos routes.

C'est pour cette raison que la police s'est donné comme objectif d'accentuer son travail de sensibilisation. La campagne "Sécher mam Vëlo" est lancée depuis lundi. Cette semaine, les agents vont contrôler si chaque usager respecte l'espace de l'autre dans la circulation sur la voie publique. En cas d'abus, par exemple si un cycliste utilise le trottoir, cette semaine, des avertissements verbaux seront prononcés. Mais dès la semaine prochaine, le contrevenant devra s'attendre à un procès-verbal, comme le souligne Pascal Peters, directeur de la Police administrative.

Tester son matériel après l'hiver

Cette campagne sera aussi l'occasion de rappeler aux cyclistes l'importance de tester leur matériel après l'hiver, notamment l'éclairage. Les automobilistes sont également visés par la campagne. L'espace public doit être partagé. Pour ce faire, chacun doit respecter le code de la route et être attentif aux autres usagers.

Nouvelle version de l'application de la police

La prévention est aussi au centre de la nouvelle version de l'application mobile de la police, avec une nouvelle fonctionnalité intitulée "My Safe". Vous pouvez y créer une sorte de passeport numérique de votre vélo. En effet, environ 720 vélos ont été volés en 2020. Souvent dans des garages souterrains de résidences, comme l'explique Pascal Peters. Le nombre de vélos volés a augmenté de 50% par rapport à 2018. La fonction "My Safe" permet non seulement de stocker des données à propos de votre vélo, mais aussi de tous vos autres objets de valeur, selon Fränk Stoltz, directeur de la communication de la police. En cas de vol, ces données pourront être transférées à la police afin d'aider à retrouver les objets.