Le comité exécutif de la Confédération Générale de la Fonction Publique a rendez-vous ce lundi avec le Premier ministre, la ministre de la Santé Paulette Lenert et de la Fonction publique Marc Hansen.

Ils discuteront des revendications de la CGFP sur la gestion de la pandémie de coronavirus. Le syndicat souhaite que certains métiers bien spécifiques de la fonction publique, exposés à un risque plus élevé de contamination, puissent bénéficier d'une vaccination en priorité. Les policiers ou encore le personnel enseignant sont ainsi visés.

Pour la CGFP, l'inscription volontaire à la vaccination avec les doses restantes ou avec les doses du produit AstraZeneca n'est pas satisfaisante, cette réunion doit mettre un terme à cette discussion.

La Confédération Générale de la Fonction Publique souligne que les deux ministres de tutelle en matière d'éducation et de police ont même soutenu cette idée de vaccination prioritaire au Conseil de gouvernement mais que le concept n'avait, jusqu'à présent, pas été retenu.