Des près de 651.000 procès-verbaux dressés en 2020 par les policiers et agents municipaux, un cinquième reste impayés à ce jour.

Des 651.00 PV dressés l'an passé, 115.000 attendent toujours d'être payés, selon des chiffres dévoilés par les ministres Taina Bofferding, Pierre Gramegna et Henri Kox dans leur réponse à une question parlementaire du député Marc Goergen (Pirates).

Il avait souligné que les différentes amendes dressées par les radars ou les agents du stationnement avaient généré 2,7 millions d'euros de recettes dans les caisses de l'État en 2019.

Le nombre de PV dressés par des agents municipaux augmente chaque année: en 2013, le Luxembourg en dénombrait 276.000 alors que 452.000 amendes avaient été distribuées en 2019.

RTL

© Archives RTL

Un constat qui implique également une hausse des agents sur le terrain: pour 21 communes, on dénombre par moins de 250 agents municipaux, dont 111 travaillent à Luxembourg-Ville et 40 à Esch-sur-Alzette.