Les périodes de gel du début du mois d'avril ont provoqué pas mal de dégâts dans les vignobles luxembourgeois en 2021.

Des dégâts signalés sur certains raisins qui mûrissent plus tôt comme le chardonnay, le muscat ou encore le gewurztraminer qui totalisent environ 75 hectares des vignobles au Luxembourg.

Le coût total des pertes pour les vignerons ne pourra être calculé qu'à la fin du mois au plus tôt, selon le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural Romain Schneider dans sa réponse à une question parlementaire des députés Hartmann, Bauler et Baum (DP).

Les vignobles de la Moselle luxembourgeoise s'étendent sur 1.300 hectares, ils sont cultivés par 270 vignerons. La plupart d'entre eux avaient cependant assuré leurs parcelles contre le gel.

La Moselle n'est pas la seule région touchée par le froid de ce début du mois d'avril, la culture intensive des fruits, qui représente environ 100 hectares de vergers au Luxembourg, n'a pas été épargnée. Les arbres les plus touchés sont les cerisiers et les poiriers, qui ont été pris par surprise par le gel en pleine floraison.