D'après une étude publiée jeudi par atHome Group, l'année 2021 sera celle du ralentissement de la hausse des prix de l'immobilier au Luxembourg.

L'année 2021 devrait être celle du ralentissement de la croissance d'après atHome Group qui a publié une étude exhaustive sur l'évolution du prix de l'immobilier au Luxembourg ce jeudi.

"Une tendance confirmée" au premier trimestre 2021 d'après le groupe qui évoque une croissance similaire à la période 2012-2018 "avec une hausse à un chiffre après deux années d'augmentation à deux chiffres".

Une baisse "historique" de 2,6% aurait même été observée entre octobre 2020 et mars 2021 sur le prix des maisons situées dans la région "centre" du pays. Le même constat a été fait sur l'évolution des prix des appartements (-2,1%).

A l'origine de cette baisse: une perte d'intérêt pour les biens dans les alentours de la capitale et un attrait prononcé pour les régions plus éloignées du centre du Luxembourg suite au confinement. En bref: les résidents veulent plus d'espace et la perspective du télétravail a accentué ces envies d'éloignement.

En effet, les biens situés dans l'est, le nord, le sud et l'ouest du pays continuent à prendre de la valeur: entre 1,3% et 8,5%  pour les maisons et 4,1 et 5,6% pour les appartements sur la même période. Seule exception: les prix des appartements situés dans l'est qui auraient baissé de 0,1% en 6 mois.

La progression des prix sur un an reste cependant positive partout au Luxembourg. De quoi rassurer les propriétaires puisqu'il semblerait que cette baisse soit épisodique.

A lire aussi:

- Immobilier: Les prix augmentent et "il n'y a pas de raison que ça change"