Sur base des dernières recommandations européennes, le Luxembourg a annoncé poursuivre la vaccination à grande échelle avec le vaccin AstraZeneca.

Le Luxembourg s'en tient à la recommandation de l'Agence européenne des médicaments. Alors que la Belgique a annoncé mercredi restreindre la vaccination avec AstraZeneca aux personnes de 56 ans ou plus, le Luxembourg va poursuivre sur sa lancée.

Alors que l'EMA a constaté "un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels et l'administration du vaccin AstraZeneca", elle a rappelé que les bénéfices du vaccin dépassaient les risques encourus. Surtout, les analyses menées par l'Agence n'ont pas permis de formellement identifier "l'existence de facteurs à risque spécifiques".

"C'est sur base de cette évaluation scientifique de l'Agence européenne que le Luxembourg a décidé de continuer à administrer le vaccin AstraZeneca sans distinction d'âge et de sexe", a fait savoir le gouvernement.

"Notre objectif reste de vacciner un maximum de personnes le plus rapidement possible, sur la base de preuves scientifiques solides concernant l'efficacité et la sécurité des vaccins disponibles",
a ajouté Romain Schneider, qui a échangé avec les ministres de la Santé de l'UE.

Son ministère recommande tout de même aux personnes vaccinées avec le vaccin de "consulter immédiatement un médecin" si elles présentaient les symptômes suivants:

  • essoufflement
  • douleur dans la poitrine
  • gonflement de la jambe
  • douleur abdominale (ventre) persistante
  • symptômes neurologiques, notamment des maux de tête sévères et persistants ou une vision floue
  • de petites taches de sang sous la peau au-delà du site d'injection.