Pour avoir un tableau plus réaliste sur la consommation et les marchés des drogues sur son territoire, le Luxembourg participe a une enquête européenne. Elle se fait en ligne, anonymement et s'adresse aux plus de 18 ans qui ont déjà consommés.

Consommez-vous des drogues? Combien? Souvent? Ce sont quelques-unes des questions de la dernière Enquête en ligne européenne sur les drogues lancée ce 7 avril, par le Point focal luxembourgeois des drogues et des toxicomanies en collaboration avec l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT).

Une enquête importante pour le Luxembourg, car ses conclusions permettront d'avoir des "connaissances fines sur les pratiques de consommation de drogues et sur les quantités de drogues consommées. Cela permettra notamment d’améliorer les estimations de la taille du marché aux niveaux national et européen", explique le ministère de la Santé. Son objectif: mieux agir ensuite de manière préventive.

Aussi le ministère lance-t-il un appel à participer sur base volontaire aux plus de 18 ans qui ont déjà consommé des drogues. L'idée est de "partager de manière simple et complètement anonyme des informations pertinentes" sur sa consommation. L’enquête est disponible durant six semaines en français, allemand, portugais et anglais et prend environ 5 à 10 minutes.

Cette enquête constitue une des méthodes de pointe en matière de suivi des populations dans 31 pays. Comme les années précédentes, l’enquête est donc diffusée au niveau national par les points focaux Reitox (au niveau national: PFLDT) et leurs partenaires et à travers des publicités ciblées sur les réseaux sociaux.

«L’enquête européenne sur les drogues» dispose de sa propre page Facebook et le ministère invite d’ores et déjà les volontaires à aller sur la plateforme pour remplir le questionnaire.