Ces abeilles des sables mesurent entre 5 et 18 millimètres, sont plutôt poilues et elles ne sont pas souvent reconnues comme telles. Ces abeilles ne sont pourtant pas rares en cette saison.

Cette année, les experts soulignent néanmoins une activité particulièrement soutenue chez les andrènes, également appelées abeilles des sables, principalement à Dudelange. Cette présence accrue permet ainsi de mieux les apercevoir. Ces petits insectes apprécient particulièrement les conditions météorologiques de ces dernières semaines, un temps plutôt chaud et assez ensoleillé.

Les enfants et leurs parents ne doivent cependant pas trop se soucier de leur présence car cette espèce d'abeilles sauvages devrait bientôt disparaître, leur durée de vie n'excédant généralement pas un mois.

Elles enfouissent leurs œufs dans le sable et la nouvelle génération d'abeilles est attendue pour l'été. La fermeture des plaines de jeu sert donc principalement à protéger ces petits animaux qui ne représentent aucun danger pour l'Homme.