Après des mois de fermeture, les restaurants et cafés du Luxembourg vont pouvoir rouvrir leurs terrasses. Mais se dirige-t-on vers un déconfinement? Éléments de réponse.

Xavier Bettel l'a confirmé mercredi après-midi: les restaurants, cafés et hôtels du pays vont pouvoir rouvrir leurs terrasses à partir du 7 avril.

Si cette réouverture va se faire dans un cadre très strict, personne ne peut nier que cette décision représente un assouplissement par rapport aux restrictions qui nous ont été imposées depuis fin 2020.

Alors, est-ce suffisant pour arguer que le Luxembourg se dirige vers un déconfinement? Pas si l'on prend en compte toutes les conditions qui ont été évoquées par le Premier ministre mercredi en conférence de presse.

Et il ne faut évidemment pas oublier les nombreuses restrictions qui resteront en place: le couvre-feu, la règle de deux à la maison, le masque obligatoire à l'école ou encore la règle d'un client pour 10m2.

La réouverture des terrasses relève donc plus du geste symbolique, "d'une bouffée d'air pur" comme le disait notre Premier ministre mercredi que d'une mesure de déconfinement.

Xavier Bettel avait pourtant prévenu tout le monde dans notre podcast mardi: "Il va falloir avancer doucement, à petit pas (...) Je vais décevoir ceux qui s'attendaient à un retour à la vie normale." 

Et avec des indicateurs épidémiques en progression (+25%) (mais "pas de hausse exponentielle"), il y a de quoi remettre en question la raison d'être des annonces faites par le Premier ministre ce mercredi.

En effet, le gouvernement se réserve le droit de révoquer à tout moment la mesure annoncée cet après-midi si rebond de l'épidémie il y a. Une éventualité qui semble plus vraisemblable chaque jour...

La question reste donc entière mais une chose reste sûre: la crise sanitaire est (malheureusement) loin d'être arrivée à son terme.