Dans 50% des cas, les contrevenants ont écopé d'un avertissement taxé pour non-respect du couvre-feu.

La semaine dernière, la police a mené près de 400 contrôles destinés à veiller au respect des mesures décidées dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

145 personnes ont écopé d'un avertissement taxé pour non-respect des mesures. La moitié d'entre elles avaient enfreint le couvre-feu imposé entre 23h00 et 6h00.

Par ailleurs, dans neuf cas, les agents ont dû dressé un procès-verbal ou un rapport, qui a été transmis aux autorités responsables, pour non-respect des règles sanitaires, notamment dans le cadre de rassemblements de personnes dans le domaine privé ou lors d'événements sportifs.