Projet phare de la coalition au pouvoir depuis les élections législatives de 2018, la légalisation du cannabis récréatif aurait-il du plomb dans l'aile?

La ministre de la Santé a décidément du pain sur la planche. Interrogée par les députés CSV au sujet de l'avancement du projet de légalisation du cannabis récréatif au Luxembourg, Paulette Lenert a tiré un bilan "adéquat" des travaux réalisés jusqu'ici.

La ministre a assuré que le gouvernement planchait actuellement sur une réglementation qui assurerait la protection des personnes qui entreraient en contact avec le cannabis tout en les écartant du marché noir en le rendant "moins intéressant".

Très vague dans ses déclarations, Paulette Lenert a cependant confirmé que les travaux liés au projet de légalisation du cannabis n'étaient pas achevés. Elle affirme cependant que des échanges interministériels "intensifs" ont eu lieu et que le projet a été "complété" et "optimisé".

Ayant déjà admis que le projet avait été retardé par la pandémie de coronavirus, la ministre de la Santé ne s'est pas avancée et n'a donc pas communiqué de date ou délais pour la présentation d'un plan concret.

Cependant, si le gouvernement compte remplir ses engagements fixés lors de l'accord de coalition signé en 2018, il va devoir mettre les bouchées doubles. En effet, la coalition a d'ores et déjà épuisé deux années de mandat et les élections de 2023 ne sont plus si loin.