De nouvelles étiquettes énergétiques vont apparaître sur une série de produits ménagers dès le 1er mars au Luxembourg. Cela dans un souci de clarté vis-à-vis des consommateurs. Explications.

L'étiquetage énergétique de l'UE n'a plus de secret pour nombre d'entre-vous mais, il faut l'admettre, faire la différence entre certaines catégories est devenu plus compliqué ces dernières années. En effet, alors que les produits amélioraient leur efficacité énergétique, les catégories inférieures à D se sont vidées et le consommateur a vu apparaître les mentions A+ puis A++ et enfin A+++. Quelle différence? C'est justement le problème que ces nouvelles étiquettes doivent régler.

Les produits ménagers seront désormais classés suivant une classification simplifiée allant de A, pour les produits plus efficaces, à G pour les produits mois efficaces. À cela s'ajoutera un code QR qui doit permettre au consommateur d'en apprendre plus sur le produit qui l'intéresse. Un étiquetage qui s'appliquera aux lave-linge, aux lave-linge séchants (pas les sèche-linge), aux télévisions, aux écrans d'ordinateur, aux réfrigérateurs, aux congélateurs, aux caves à vin et aux lave-vaisselle ménagers.

© Twitter/ Grand Poitiers

Les distributeurs de ce genre de produits auront 14 jours ouvrables à partir du 1er mars pour se mettre aux normes et étiqueter correctement les produits en question. Cela vaudra pour les magasins physiques tout comme pour les magasins en ligne. Le nouvel étiquetage concernera également les lampes électriques à partir du 1er septembre "puis d'autres groupes de produits suivront" indique le ministère de l'Economie ce mardi.

"Ces remaniements auront pour but de garantir que les fabricants continuent à innover et de mettre en place des produits plus durables et plus économes en énergie tout en avantageant le consommateur. Plus les produits seront économes en énergie, plus les factures énergétiques seront réduites. D’autre part, cette économie d’énergie aura aussi un impact bénéfique pour l’environnement" conclut le ministère dans son communiqué.