Partager les denrées alimentaires et réduire la quantité de déchets. C'est le double objectif du tout premier frigo solidaire installé dans le quartier de Bonnevoie à Luxembourg-Ville.

Au lieu de les jeter, le frigo offre la possibilité de donner les aliments dont les gens n'ont plus besoin et de les mettre à la disposition de ceux qui en ont besoin.

Le but est de contribuer à la lutte anti-gaspillage alimentaire. Le ministre de la Coopération, Franz Fayot, est venu inaugurer mercredi le projet, né de la collaboration d'une boutique, bio Naturwelten, et des associations Foodsharing et Frères des Hommes.

Le premier frigo solidaire accessible publiquement est installé devant la boutique bio Naturwelten à Bonnevoie. Chacun peut l'utiliser pour y déposer des aliments dont il n'a plus besoin, tout comme chacun peut s'y servir en cas de besoin.

RTL

© Frank Elsen / RTL

Au Luxembourg, les trois quarts des déchets alimentaires sont générés par les ménages privés. Et à Luxembourg-Ville, a révélé fin 2020 son service d'hygiène, chaque habitant produit 533 kg de déchets par an. Un usage responsable des aliments permet d'économiser des ressources précieuses.

Le projet vise à encourager les consommateurs à prendre leurs responsabilités pour minimiser leur impact sur le changement climatique, ainsi que sur les conséquences pour les populations d'Afrique et d'Amérique latine.

Le projet est cofinancé par le ministère des Affaires étrangères et l'association Frères des Hommes.