Les soldes d'hiver auront lieu comme prévu au Luxembourg mais les commerces resteront fermés le dimanche. Une décision prise par le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, pour "protéger la santé des citoyens et endiguer la propagation de la COVID-19".

Le couperet qui met fin la contradiction entre l'organisation d'événements commerciaux d'envergure et les chiffres de la pandémie qui restent préoccupants au Luxembourg, est tombé ce jeudi après-midi. 
Lex Delles, le ministre des Classes moyennes, a pris la décision de retirer l’autorisation d’ouvertures dominicales pendant la période des soldes d’hiver.

En clair, tous les dimanches de la période allant du 20 janvier au 17 février 2021, sont concernés. Pour être précis, il s'agit des dimanche 24 janvier, 31 janvier, 7 février et 14 février 2021.

La décision de Lex Delles est motivée par la priorité sanitaire de "protéger la santé des citoyens et d’endiguer la propagation de la COVID-19" vu que la pandémie qui "constitue un défi sanitaire et économique majeur".

Cette mesure doit "permettre de limiter davantage les déplacements non essentiels. Ce constat vaut surtout en période de soldes, qui incite de nombreux citoyens à prendre le temps de flâner dans les commerces, d’où la nécessité de limiter davantage les interactions sociales", explique Lex Delles que RTL 5 minutes a interviewé en exclusivité il y a peu.

Port du masque, distance de 2 mètres et gestes barrière restent la règle. Soldes ou pas, la limitation d'un client par 10 m2 s'applique à tous les commerces, quelle que soit sa surface de vente. Les petits commerces dont la surface de vente est inférieure à 20 m2 peuvent accueillir deux clients au maximum en même temps.