La Bavière va imposer le port du masque FFP2 dans les transports publics et dans les commerces. La mesure est aussi en discussion en Autriche.

Une question se pose dès lors: les masques FFP2 sont-ils plus sûrs? Faut-il acheter ceux-là?

Les masques FFP2 sont ces masques plus chers, qui sont principalement en vente dans les pharmacies. Il ne faut pas les confondre avec les masques chirurgicaux ordinaires, souvent de couleur bleue.
Ils ressemblent un peu à un "filtre à café". Ils rendent la respiration plus difficile, car on respire uniquement à travers le masque.

Au début de l'épidémie, ces masques étaient réservés au personnel des hôpitaux mais depuis, leur production a augmenté et à présent, tout le monde peut en acheter.

De plus en plus de gens portent effectivement ce masque ... c'est celui que porte le personnel de santé. Cela signifie-t-il qu'il protège vraiment mieux?

Ces masques protègent mieux dans le sens où ils ne protègent pas seulement les autres, mais aussi celui ou celle qui les porte. Le Professeur Paul Wilmes, membre de la Task force COVID-19, explique que les particules et les aérosols sont filtrés de l'air expiré et de l'air inspiré.

Paul Wilmes: "On se protège donc aussi des autres. C'est le gros avantage. Dans le bus, dans le train ou dans une boutique, cela peut aider."

Ces masques sont donc recommandés si on est en contact avec d'autres personnes ...


Oui, répond le scientifique. Ils constituent une barrière supplémentaire. Ils peuvent filtrer plus efficacement que des masques en tissu ou des masques chirurgicaux, mais - très important - ils doivent être mis correctement, selon le Professeur Wilmes.

Paul Wilmes: "Si on met un masque FFP2, il faut le mettre de manière à ce qu'il soit étanche. Si on est un homme, il faut bien se raser. Il ne faut pas de barbe, même pas une barbe de trois jours. Si on est une femme, il faut faire attention à ce que le modèle soit bien hermétique, sinon le système ne fonctionne pas. On respire complètement à travers le masque, l'air ne peut absolument pas en sortir."

Si le masque est mouillé ou humide, sa puissance de filtrage diminue. Il faut alors en changer. Si on ne le porte pas trop longtemps, par exemple pour aller rapidement au supermarché, on peut le laisser sécher et le réutiliser après quelques jours pour un court moment. Le masque FFP2 peut être porté pendant huit heures au maximum, avec une pause après 75 minutes.

Paul Wilmes précise encore qu'il faut veiller à ce que ces masques n'aient pas de valve, car sinon, des particules peuvent sortir par ces valves. Et ainsi on ne protège plus les autres, ce qui n'est pas le but non plus.

Où ces masques sont-ils en vente?

Ils sont principalement en vente dans les pharmacies et souvent encore très chers: parfois jusqu'à 5-6 euros le masque. Mais en ce moment ils sont aussi en vente en plus grosses quantités dans des supermarchés. Ils sont alors moins chers. En Allemagne, ils sont également disponibles dans les drogueries.

Il faut toujours faire attention à la certification. Il y a malheureusement aussi des masques FFP2 de moindre qualité, qui n'ont alors pas l'effet souhaité.

En Allemagne et en Autriche, les masques FFP2 sont distribués gratuitement aux personnes âgées par le gouvernement. Cette mesure est-elle envisagée au Luxembourg?


Contrairement à la Bavière, le Luxembourg n'envisage pas de rendre le masque FFP2 obligatoire. Selon le ministère de la Santé, interrogé par nos soins, ce type de masque ne sera pas distribué dans les maisons de retraite et de soins du pays.

Les experts alertent toutefois sur un point: les masques FFP2 pourraient amener ceux qui les portent à se sentir plus en sécurité et à se montrer moins prudents.