Le ministère de l'Agriculture fait son mea culpa après une annonce publicitaire passée dans une publication, au fond basée sur une bonne intention.

Cette publication doit aider à valoriser les productions agricoles luxembourgeoises. Il s'agit du magazine "Gudd!", qui est imprimé à 255.000 exemplaires et distribué à tous les ménages du pays.
Dans la dernière édition de cette publication gratuite, datée du mois de décembre, figure une publicité pour une chaîne de supermarchés discount, qui fait référence à de la viande en vente "à un prix irrésistible". Cette publicité a interpellé les députés Marc Goergen (Parti pirate) et Chantal Gary (déi Gréng), qui se demandent notamment si la politique d'une chaîne internationale de supermarchés discount est compatible avec la politique agricole biologique et locale du gouvernement et qui valide de telles annonces?

Dans sa réponse à ces deux questions parlementaires, le ministre de l'Agriculture, Romain Schneider, ne dissimule pas son mécontentement à propos du choix de la publicité controversée, qui a échappé à l'attention des personnes chargées de la relecture du magazine au ministère.

C'est l'éditeur de la publication, à savoir "Maison Moderne", qui est responsable du choix des publicités, et le contenu de l'annonce aurait été modifié peu avant l'impression. Le ministère regrette le message de la chaîne de supermarchés, car il est contraire à la promotion des produits locaux.

Cette publicité a effectivement suscité de nombreuses réactions négatives auprès du ministère de l'Agriculture, écrit Romain Schneider.

Le magazine "Gudd!", qui paraît depuis quatre ans, est publié deux fois par an. La dernière édition a coûté 132.000 euros,  frais compris.

Une rencontre est prévue avec l'éditeur afin de préciser ses obligations contractuelles.