Six cas du variant britannique du virus ont été détectés au Luxembourg d'après les analyses qui ont été effectuées au Laboratoire National de Santé (LNS).

Le virus baptisé B1.1.7 a fait son apparition au Luxembourg le 2 janvier 2021. Depuis, le Laboratoire National de Santé analyse 384 échantillons par semaine. Des analyses qui ont permis de détecter six cas avérés du variant britannique qui est 70% plus contagieux que le Covid-19.

Au Luxembourg, approximativement 30% des cas positifs sont séquencés en laboratoire. Cela signifie que le virus est étudié puis catégorisé par les experts du LNS. Le Grand.Duché fait partie des cinq pays qui séquencent le plus avec le Royaume-Uni et le Danemark.

Et plus de séquençage signifie en général plus de découvertes et par extension, plus de cas. Au rythme où le Laboratoire National de Santé analyse les tests positifs, il se pourrait donc bien que le nombre de cas du variant britannique se multiplie dans les semaines à venir.

Dans ce contexte, les autorités luxembourgeoises ont introduit des mesures restrictives pour les voyageurs venant du Royaume-Uni. En effet, actuellement on ne peut plus se rendre au Luxembourg sans raison valable et sans test négatif effectué au maximum 48 heures avant le voyage.

Le reportage en langue luxembourgeoise
Zanter Enn vum leschte Joer bereet eng Virus-Variant, déi a Groussbritannien detektéiert gouf, vill Suergen.