Nouvelle année et nouvelles réglementations au Luxembourg. Le Premier ministre et la ministre de la Santé ont annoncé les conclusions du dernier conseil de gouvernement mardi après-midi.

Alors que vous étiez nombreux à redouter une prolongation des mesures très strictes qui ont été mises en place le 26 décembre, le gouvernement a finalement décidé de les alléger. "Nous avons réussi à briser la vague", a justifié la ministre de la Santé, Paulette Lenert mardi.

C’est dans ce contexte que le Premier ministre a annoncé la réouverture des commerces dès lundi prochain mais dans le cadre de nouvelles réglementations. En effet, les établissements comme les salons de coiffure qui rouvriront leurs portes devront respecter la règle d’un client par 10 m2.

Et ils ne seront pas les seuls à pouvoir rouvrir puisque Xavier Bettel l’a confirmé mardi : les cinémas et les théâtres pourront également reprendre leurs activités en respectant les règles de distanciation.

Troisième annonce importante : le couvre-feu repassera à la formule que l’on a connu avant les fêtes de fin d’année. On ne pourra donc pas circuler librement entre 23h et 6h.

Autre annonce importante : les écoles et lycées du pays reprendront leur fonctionnement habituel à partir de lundi prochain. Cela implique que le congé extraordinaire pour raisons familiales ne sera pas prolongé après le 10 janvier.

Du côté des sports, les restrictions seront adaptées mais une annonce devrait être faite séparément cette semaine par le ministre compétent. Il est prévu que les divisions nationales puissent reprendre la compétition. Les détails dans notre article. 

"PAS UN ALLÈGEMENT DES MESURES"

La ministre de la Santé a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas "d'un allègement des mesures" mais bien d'un "paquet relativement strict" de restrictions. En effet, de nombreuses mesures mises en place à la fin de l'année 2020 seront maintenues. 

L’interdiction de consommation d’alcool dans l’espace public
restera en vigueur, les restrictions concernant les rassemblements resteront inchangées et la limite d’invités (2 personnes) restera elle aussi d’actualité.

Enfin, c’est la nouvelle que de nombreux résidents redoutaient le plus : nos décideurs politiques ont décidé de maintenir la fermeture des restaurants et des bars jusqu’à la fin du mois de janvier.

Des adaptations de la loi Covid qui devront être soumises à la Chambre des députés avant la date butoir du 10 janvier pour qu’elles puissent prendre effet à temps. Un vote devrait avoir lieu dans les prochains jours.