Le gouvernement a rappelé que l'avancée de l'heure du couvre-feu empêchait les clients de sortir après 21h. Y compris pour aller chercher un plat à emporter.

Après 21h, c'est "oui" aux livraisons et "non" aux plats à emporter. C'est, en somme, ce qu'il faut retenir de la réponse du gouvernement à une question parlementaire de Sven Clément (Pirates).

Dans sa réponse, le ministre de la Sécurité intérieure Henri Kox explique qu'aller chercher un plat à emporter n'était "pas un motif valable de sortie" après 21h.

En revanche, les services de livraison restent autorisés après le début du couvre-feu puisqu'ils font pleinement partie de l'activité des restaurateurs.

L'Horesca avait déjà prévenu que le retrait de commande était impossible après 21h.