Selon le Laboratoire national de Santé, il y a actuellement trois souches principales du coronavirus en circulation au Luxembourg.

Le Laboratoire national de Santé (LNS) a créé une plate-forme de génomique microbienne au sein de son département de microbiologie. Les données collectées sur cette plateforme permettent aux chercheurs d'analyser d'où viennent les souches du coronavirus qui circulent actuellement au Luxembourg.

A ce jour, l'ADN de 2.550 échantillons positifs au Sars-Cov-2 a été séquencé. Cette surveillance génomique quasiment en temps réel a permis de découvrir la vitesse de mutation du virus. Son taux de mutation actuel est estimé à environ 2-5 nucléotides par mois. Dès lors, il est important de collecter et de sauvegarder ces données.

Il sera ainsi possible, par exemple, de voir comment le virus évoluera quand la campagne de vaccination aura débuté. Il y a actuellement trois souches principales du coronavirus en circulation au Luxembourg. La souche la plus répandue en ce moment est également active en Belgique, en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne. La deuxième est apparue pour la première fois au Grand-Duché au printemps et provenait probablement d'Espagne. La troisième est la souche néerlandaise.