Il y a douze jours, Xavier Bettel et Paulette Lenert annonçaient que la stratégie de vaccination était quasi ficelée. Le comité national d'éthique a rendu sa copie il y a plusieurs jours. Cette stratégie sera donc dévoilée ce vendredi à 15 heures.

Quelles population-cibles seront vaccinées en premières contre le coronavirus? Dans quel ordre faut-il procéder? Quel timing serait raisonnable pour proposer un vaccin à tous? Toutes ces questions restent pour l'instant en suspens au Luxembourg alors que nos voisins belges et français ont déjà mis sur pied leur stratégie de vaccination massive, et même annoncé qu'elle débutera le 5 janvier 2021 dans le cas de la Belgique.

Il y a douze jours, en présentant les nouvelles restrictions du confinement partiel, le Premier ministre Xavier Bettel (DP) et la ministre de la Santé Paulette (LSAP) avaient indiqué que la stratégie de vaccination de masse du Luxembourg "est déjà ficelée" mais le gouvernement "attendait encore le feu vert de la Commission consultative nationale d'éthique" (CNE).

La stratégie "devrait avoir atteint la dernière ligne droite la semaine prochaine et nous la présenterons alors au Conseil de gouvernement et au grand public le moment venu", avait rajouté Xavier Bettel pour couper court aux nombreuses interrogations des journalistes. La présidente de la CNE nous a effectivement confirmé que l'avis de la commission était sur la table du ministère depuis plusieurs jours. Ce vendredi matin, le président de la Commission de la Santé du parlement, Mars Di Bartolomeo, a confirmé à RTL 5 Minutes que le gouvernement présentera sa stratégie de vaccination à la conférence des présidents de la Chambre des Députés à 13h30.

Suite à la réunion du Conseil de gouvernement de ce matin, Xavier Bettel et Paulette Lenert se présenteront devant les caméras ce vendredi à 15 heures pour faire ensemble le point sur l'avancée préoccupante de la pandémie (5 décès et 625 nouvelles infections jeudi) et présenter donc la stratégie de vaccination du gouvernement. Paulette Lenert avait déjà dévoilé la mise en place de trois centre nationaux de vaccination.

En France, la Haute autorité de santé française (HAS) avait dévoilé le 30 novembre ses recommandations de vaccination pour la population française. Une vaccination qui doit qui se déroulera en cinq étapes. Les personnes âgées résidant en Ehpad (près de 750.000 personnes) seront vaccinées en priorité, tout comme les salariés.

Suivront, dans l’ordre toutes les personnes âgées (à commencer par les plus de 75 ans), les 50-65 ans et l'ensemble des professionnels du secteur de la santé et les "professionnels dont l'environnement de travail favorise une infection (contacts réguliers du public, milieu clos...)". Ce n’est que dans une cinquième et dernière phase et -sous réserve de doses suffisantes- que seront vaccinés les plus de 18 ans, sans comorbidité.

Dans les rues de Luxembourg, pour ou contre le vaccin?
Confiance, réticence, refus... Derrière l'enthousiasme général engendré par l'annonce d'un futur vaccin contre le Covid-19 perdurent des questionnements.