Restaurants, cinémas, activités sportives, port du masque et invités à la maison. Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles règles en vigueur au Luxembourg pour les 20 jours à venir.

Histoire de ne pas se faire doubler une troisième fois par un pic de contamination, le gouvernement a décidé en début de semaine de mettre un gros coup de frein en optant pour un reconfinement partiel. De nouvelles restrictions votées mercredi par les députés (31 voix pour, 29 contre) et qui sont valables dès ce jeudi 26 novembre. Elles resteront en vigueur jusqu'au 15 décembre 2020.

Ce qui change et ce qui ne change pas en cinq points:

1. RESTAURANTS, COMMERCES ET DANS LA RUE

Les bars et les restaurants resteront fermés jusqu’au 15 décembre.

En revanche, les services de vente à emporter, de livraison à domicile et les foodtruck restent autorisés. Les cantines scolaires et universitaires pourront rester ouvertes.

Les hôtels restent ouverts et peuvent proposer le service dans les chambres.

Le nombre de clients dans les grandes surfaces de plus de 400 m2 est fixé un client par 10 m2.

Pour un rassemblement entre 4 et 10 personnes, le port du masque et la distance de 2 mètres (sauf si ces personnes font partie du même ménage), restent en vigueur.

2. CÔTÉ PRIVÉ

Le couvre-feu institué par la loi covid fin octobre reste en place. Il est interdit de sortir de 23h à 6h.

La nouvelle règle du « +2 » prévaut au domicile. On ne peut recevoir chez soi que deux autres invités qui feront partie du même ménage ou vivre sous le même toit. Ce qui signifie qu'on ne pourra plus recevoir deux amis qui vivent séparés ou un couple d'amis avec leurs deux enfants par exemple.

3. VIE CULTURELLE

Les établissements culturels sont fermés au public. Exceptés les musées, centres d’art, bibliothèques et les archives nationales.

Les cinémas, parcs d’attractions, casinos, foires et salons gardent leurs portes fermées.

A noter que les églises, temples, synagogues et mosquées restent ouverts.

4. ACTIVITÉS SPORTIVES

Faire du sport en groupe de plus de quatre est désormais interdit.

La règle ne vaut pas pour les activités scolaires, les sportifs d’élite et les équipes nationales senior.

Les salles de fitness, piscines, salle d’escalade etc. sont également fermés au public.

Les infrastructures sportives en plein air restent accessibles. Les clubs peuvent continuer à s’entraîner (à maximum 4 personnes) sur un terrain de football ou sur une piste d’athlétisme. Mais les championnats sont stoppés.

5. ATTENTION AUX SANCTIONS

En cas de non-respect des règles, les commerçants, artisans, gérants ou autres personnes responsables d'établissements et d'activités peuvent écoper d'une sanction maximale de 4.000 euros. A noter que restaurants, débits de boissons et salons de coiffure par exemple, ne tombent pas sous le couvert de la nouvelle loi.

En cas de récidive, "le montant maximum est porté au double" précise le texte et l’autorisation d’établissement peut être suspendue pour trois mois.

Le non-respect du couvre-feu entraîne un avertissement taxé d’un montant de 145 euros.

Les personnes qui ne respectent pas la mesure d'isolement ou de mise en quarantaine prise par le directeur de la Santé sont punies d'une amende de 100 à 500 euros.