Il est clair qu'il faut agir mais les partis de l'opposition critiquent le manque de cohérence des mesures annoncées.

Le message semble avoir été reçu par tous les partis de l'opposition qui ne voteront pas en faveur des nouvelles restrictions prises par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Le député ADR Fernand Kartheiser avait déjà donné son avis défavorable sur l'antenne de RTL Radio Lëtzebuerg lundi matin, les représentants des trois autres partis de l'opposition, à savoir les Pirates, déi Lénk et le CSV, ont également confirmé ne pas soutenir la nouvelle loi.

Selon eux, il est effectivement temps d'agir afin de réduire la pression sur le secteur de la Santé, mais les mesures annoncées ne sont pas cohérentes et le gouvernement n'a pas fourni de données sur lesquelles se basent ces interventions dans la vie économique et sociale au Grand-Duché alors que d'autres net sont pas concernées. L'école ou les transports en commun sont, selon les partis de l'opposition, les grands oubliés de ces annonces.