Les positions divergent mais au moins une discussion existe, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est vive.

Les échos faisant suite à l'entrevue lundi matin entre le ministre du Travail Dan Kersch, le patronat et les syndicats sont variés. Cette réunion avait lieu dans le cadre des préparatifs pour le comité permanent du travail et de l'emploi.

Les deux grands sujets sont d'un côté le travail intérimaire et de l'autre les plans sociaux ainsi que les plans de maintien dans l'emploi. Les participants ont profité de l'occasion pour présenter plusieurs propositions, dont les détails n'ont pas filtré mais il a été précisé que les positions divergeaient au sein de la réunion.
Dan Kersch a évoqué le "plus grand défi" qu'il a connu en tant que ministre du Travail, tout en confirmant sa motivation à s'attaquer au chantier. Tous les membres de la réunion se sont néanmoins alignés sur l'importance des formations.

Un compromis avait d'abord été proposé par le ministre avant d'être retiré, ne satisfaisant ni les syndicats, ni le patronat.