Alors que les conditions météorologiques étaient optimales le 17 mai, de nombreux plaisanciers s'étaient rendus au bord du lac.

La commune en avait cependant interdit l'accès afin de limiter la propagation du virus.

Le tribunal de Diekirch avait finalement acquitté un homme dans ce contexte au mois de juillet. Le jugement en appel est attendu pour le 8 janvier.