Dans un tweet, le Premier ministre explique la stratégie du gouvernement pour éviter un reconfinement au Luxembourg. Il lance un appel à redoubler d'efforts pour y parvenir.

Chômage partiel prolongé jusqu'à mi-2021, nouveau coup de pouce pour les frais non couverts dans les secteurs de l'Horesca, le tourisme et l'événementiel, et soutien au monde de la culture. Trois ministres ont annoncé les nouvelles mesures décidées ce vendredi en conseil de presse.

L'exercice gouvernemental à peine achevé, Xavier Bettel a délivré via Twitter un appel à la population. Alors que la deuxième vague frappe de plein fouet le Luxembourg (5 morts et 700 nouveaux cas jeudi) et ses services hospitaliers, le Premier ministre souligne que la pandémie est "maîtrisée" grâce à l'engagement d'un personnel soignant qui mérite "notre reconnaissance, notre respect et notre solidarité".

A la population luxembourgeoise, le Premier ministre lance: "Nous devons continuer à faire des efforts et à tenir bon". Avant de glisser un peu plus loin dans son message que "la réussite dépend de nous tous" car le "virus ne se répend pas tout seul, c'est nous qui le permettons. Et à l'inverse, c'est nous qui pouvons l'éviter".

Pour expliquer la stratégie choisie et qui a permis jusqu'ici de ne pas reconfiner le pays, comme c'est partiellement le cas chez ses voisins, Xavier Bettel file la métaphore du coureur de longue distance. Il explique que "la lutte contre le virus n'est pas un sprint mais un marathon". Plutôt que de faire une pause dans la pente raide de la seconde vague, son idée est "d'essayer de continuer à courir à très faible allure sans être contraint de s'arrêter. Nous avons choisi de continuer lentement notre course et nous voulons arriver au bout sans nous arrêter".