Pour les commerçants, le "dimanche des manteaux" représente le début d'une saison importante qui dure jusqu'à la fin de l'année.

Le temps maussade et les nouvelles infections au Covid-19 en hausse ont eu des répercutions sur le "Mantelsonndeg", jour d'ouverture dominicale traditionnelle au Luxembourg pour de nombreux magasins.

Alors que le confinement avait déjà provoqué un important trou dans le budget de beaucoup d'enseignes, la période des fêtes de fin d'année ne pourra probablement pas rattraper les pertes enregistrées, selon les commerçants.

Malgré la situation sanitaire tendue, des clients ont bravé la pluie afin de profiter des bonnes affaires, tout en respectant les mesures de sécurité qui nous accompagneront dans notre vie de tous les jours encore un bon bout de temps.

Certains clients étaient effectivement au rendez-vous mais cela ne devrait malheureusement pas suffire pour combler le déficit du confinement. L'avenir reste préoccupant pour de nombreux magasins. La météo de ce dernier week-end d'octobre n'a pas non plus incité davantage les gens à sortir de chez eux. Et même s'il y avait du monde dans la Grand-rue de Luxembourg-Ville, les magasins n'étaient pas vraiment remplis.

Et malgré que cette mesure ne soit pas obligatoire au Luxembourg, les passants commencent tout doucement à garder leur masque même à l'extérieur, dans les endroits plus fréquentés.

Le business des prochains mois dépendra entièrement du développement de la crise sanitaire, de retour au Luxembourg avec une deuxième vague qui n'a pas fini de nous surprendre.