Face à la recrudescence de nouveaux cas de coronavirus au Luxembourg, le gouvernement a décidé d'instaurer un couvre-feu dès lundi.

Xavier Bettel et Paulette Lenert, respectivement Premier ministre et ministre de la Santé, ne pouvaient que le reconnaître, ce vendredi après-midi, lors de leur conférence de presse: "la situation des derniers jours a évolué de manière préoccupante au Grand Duché, notamment lors des 72 dernières heures. Le nombre de personnes de plus de 65 ans, positives au covid-19, a tripléLe gouvernement n'a pas d'autre choix que de réagir. Si nous ne réagissons pas, le nombre de personnels dans les hôpitaux risque de diminuer et celui des patients, augmenter."

"Les résultat de la dernière analyse effectuée sur les eaux usées confirment une nouvelle propagation du virus. Nous sommes dans une nouvelle zone grise. Les données ne mentent pas. On est passé de 300 à 800 nouveaux cas, puis 500 actuellement. Aujourd'hui encore, on dépassera les 500 nouveaux cas" a annoncé Xavier Bettel. Effectivement, moins de deux heures plus tard, 516 nouveaux tests positifs ont été annoncés et un décès supplémentaire.

D'autres chiffres ont été divulgués en avance, concernant la journée de jeudi: 76 patients sont en soins normaux et 10 en soins intensifs, a annoncé Xavier Bettel, qui n'a pas cherché à cacher qu'il y a "une vague d'infections dans les hôpitaux." "Nous voulons éviter une situation dramatique."

COUVRE-FEU DE 23H A 6H DURANT UN MOIS

Le gouvernement a donc annoncé des mesures fortes, décidées vendredi matin et communiquées à la Chambre des députés, qui seront mises en place dès lundi.

A commencer par l'instauration d'un couvre-feu de 23h à 6h, et ce, durant un mois. "Le contrôle de la vie nocturne n'est pas possible autrement" a expliqué en substance le gouvernement. Il y a des exceptions concernant les personnes rentrant du travail, de l'étranger ou qui devront sortir leur animal dans un certain périmètre.

Une commission de santé se réunira lundi matin afin de permettre aux nouveaux textes d'entrer dans le processus législatif. En attendant, le couvre-feu ne peut être imposé même si le gouvernement a fortement encouragé toutes et tous à le respecter le plus tôt possible.

Au domicile, la jauge passe de 10 à quatre personnes. Bien sûr, cela ne concerne pas les personnes du même foyer: en clair, quatre invités provenant de quatre foyers différents pourront être invités au maximum. Ils pourront être plus de quatre s'ils viennent tous du même foyer, a précisé Xavier Bettel. En revanche, les invitations de quatre groupes de personnes émanant de quatre foyers différents ne seront pas tolérées.

QUATRE A TABLE AU RESTAURANT

Pour les restaurants et les cafés, c'est à peu près la même chose: ce sera quatre personnes maximum à table, sauf si ces personnes vivent au sein du même foyer"Le masque est obligatoire lorsqu'il y a des interactions entre plus de quatre personnes" a souligné le Premier Ministre, que ce soit lors de réunion communale, de comité ou dans un club. Les clients des restaurants "devront être chez eux à 23h". "Rien n'empêche les restaurateurs d'effectuer leur dernier service avant 23h" a martelé Xavier Bettel.

Au rayon sportif, tous les championnats vont s'arrêter, en dehors des premières divisions. En football, la BGL Ligue continue, par exemple. Les interactions aux entraînements, sans port du masque, sont limitées à quatre joueurs. Concernant d'éventuels huis-clos, rien n'a encore été décidé. Une réponse pourrait être donnée durant le week-end, voire lundi.

De nouvelles sanctions vont être déterminées en cas de violation du couvre-feu et de récidive, a expliqué Xavier Bettel. Réponse lundi, rappelons-le, date de la mise en place de ces nouvelles mesures au Luxembourg.