Sa réaction à des propos du député Fernand Kartheiser (ADR) concernant la situation au Proche-Orient avait été signalée à travers le portail de signalement anonyme de BEE Secure Stopline.

L'homme est condamné pour appel à la violence et a comparu jeudi après-midi devant le tribunal de Luxembourg-Ville. Il lui est reproché d'avoir publié un commentaire public au mois de février dernier sur Facebook dans lequel il se serait déchaîné contre les juifs et l’État d’Israël.

Dans sa défense, l'accusé a expliqué avoir écrit sous l'emprise de la colère et qu'il ne pensait pas ce qu'il avait publié, qu'il était bien conscient de sa bêtise. La présidente du tribunal lui a rétorqué qu'il aurait mieux fallu allumer son cerveau avant de publier ce genre de commentaire.

Le représentant du Parquet général a souligné la gravité des propos tenus par l'accusé sur Facebook, expliquant que certaines choses écrites ont réellement été vécues par ce peuple entre 1933 et 1945 en Europe.

Le jugement sera rendu le 29 octobre prochain, des travaux d'intérêt général ont été évoqués par la juge.