L'année 2019 a été l'année de tous les records en termes de divorces au Luxembourg.

D'après les chiffres révélés par l'Administration judiciaire dans sa publication "La justice en chiffres 2019", le nombre de divorces pour cause déterminée ou rupture irrémédiable a plus que doublé entre 2018 et 2019.

En effet, le nombre de divorces pour cause déterminée ou rupture irrémédiable est passé de 419 à 1.000 en un an. Une hausse spectaculaire qui s'explique par l'entrée en vigueur au mois de novembre 2018 de la loi instituant le juge aux affaires familiales.

Une loi qui a permis au système juridique de "clôturer un plus grand nombre d'affaires que sous l'ancienne procédure" grâce à à aux délais "très courts" prévus dans la législation.

Pour ce qui est du nombre de divorces par consentement mutuel, il est resté relativement stable bien qu'une hausse ait été enregistrée cette année.

On parle de 906 divorces par consentement mutuel en 2019 contre 811 en 2018. Dans les faits, il s'agit du nombre de divorces par consentement mutuel le plus élevé de la décennie.

Comme nous l'a confirmé mardi le porte-parole de l'Administration judiciaire, l'année 2019 a bel et bien été une année "record" en termes de divorces.

Il insiste cependant sur le fait que la nouvelle procédure y est pour beaucoup et "qu'un certain nombre de requêtes de divorces étaient en attente en vue de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le juge aux affaires familiales".