Au Luxembourg, ce sont les enseignants qui ont le plus télétravaillé pendant le confinement.

Que ce soit en télétravail "complet" ou "en alternance", ce sont les enseignants qui ont le plus télétravaillé pendant la période de confinement au Luxembourg. C'est ce qu'indique le Statec dans son étude "Le Luxembourg en chiffres 2020".

Plus de 95% des enseignants "actifs" pendant le confinement ont télétravaillé "complètement" ou "en alternance". Les enseignants sont loin devant les services administratifs et financiers (un peu moins de 80%, télétravail en alternance inclus) et les administrations publiques (+-75%).

Les secteurs qui ont le moins télétravaillé sont logiquement le secteur de la santé (+-33%), celui de la construction (42%) et l'Horeca (+-51%). Des taux qui baissent d'autant plus quand on ne considère que le télétravail "complet": ils s'élèvent respectivement à 17%, 28% et 35%.

Un tableau issu du "Luxembourg en chiffres 2020" (de petites erreurs se sont glissées sur le bas du tableau 20% au lieu de 30%) / © Statec

Des statistiques qui prouvent que le télétravail a été très utile à certains secteurs au moment le plus critique de la crise sanitaire. Rappelons que les accords de télétravail illimités ont été prolongés jusqu'au 31 décembre entre le Luxembourg et ses pays voisins.