Creos, le gestionnaire de réseaux, a présenté jeudi son "Projet 380".

Le réseau électrique va être modernisé et développé. Ses capacités vont passer de 220 à 380 kV. Il s'agit de garantir la sécurité d'approvisionnement nationale, dans le contexte d'une demande sans cesse croissante d'électricité et en prévision de la transition énergétique. La tâche de Creos est d'assurer l'approvisionnement électrique. Sans une augmentation des capacités de transport, la limite sera atteinte entre 2026 et 2030.

La ligne à haute-tension entre Aach, près de Trèves, et Bertrange, va passer de 220 à 380 kV. 170 nouveaux pylônes seront installés, tandis que 225 pylônes devenus obsolètes seront démantelés. Plus aucune ligne à haute-tension ne devra passer au-dessus d'habitations, ce qui implique une meilleure qualité de vie pour les habitants de la vallée de l'Alzette, selon Creos. La prochaine étape est l'étude d'impact environnemental.

Creos mise sur la transparence et le dialogue avec les citoyens et a mis en place un site internet dédié avec les détails du "Projet 380".