Dans un bilan hebdomadaire, le gouvernement a reconnu une flambée des nouveaux cas au Luxembourg.

Plus du double en une semaine. C'est l'augmentation du nombre de nouveaux cas positifs que le Luxembourg vient de connaître.

Dans son bilan hebdomadaire, publié mercredi, le ministère de la Santé a annoncé que 672 résidents avaient été diagnostiqués positifs au virus entre le 14 et le 20 septembre, contre 282 la semaine précédente. Il s'agit d'"une très forte augmentation", écrit le ministère.

"Le nombre de contacts a marqué une hausse de 152% avec 5.441 contacts par rapport à 2.163 pour la semaine précédente." Le nombre d'infections actives est lui aussi en forte hausse: 953 le 20 septembre, contre 564 le dimanche précédent. Le taux d’incidence sur 7 jours est de 107,33 pour 100.000 habitants et l'âge moyen des personnes testées positives est de 33,4 ans.

D'après le ministère, les retours de vacances restent la principale cause de contamination au Luxembourg. Les contaminations au sein d'une même famille sont également citées. "Le taux de reproduction effectif a augmenté de 1,01 à 1,44 et le taux de positivité sur les tests effectués s’élève à 1,66% contre 0,55% la semaine précédente."

En revanche, le nombre d'hospitalisations reste maîtrisé: presqu'aucun patient n'a été admis en soins intensifs.