Le dossier du projet controversé et très discuté de l'usine de yaourts pourrait avoir des suites judiciaires - du moins, si l'on en croit le CSV.

Selon des informations RTL, le premier parti d'opposition a déposé une dénonciation écrite auprès du Procureur général.

Le document se réfère à un article du site d'information Paperjam, où il était question de services de consultants fictifs, que Fage aurait payés 600.000 dollars par mois.

La dénonciation du CSV se base sur l'article 23 du code de procédure pénale, selon lequel toute autorité constituée, respectivement tout fonctionnaire, est tenu(e) de transmettre au parquet des informations quand un crime ou un délit potentiel est constitué. Il s'agirait dans ce cas d'un "abus de biens sociaux".

On ignore pour l'instant si le parquet va effectivement ouvrir une enquête dans cette affaire.

Hier encore, il a été question du dossier Fage lors d'une commission jointe Economie et Environnement. Malgré les explications des ministres Dieschbourg et Fayot, de nombreuses questions sont restées en suspens.

L'entreprise laitière Fage, qui possède une holding au Luxembourg depuis 2012, est propriétaire depuis des années d'un terrain dans la zone industrielle Wolser, que l'Etat lui a vendu pour 20.000 euros l'are.