Au deuxième trimestre 2020, le PIB en volume a chuté de 7.8% par rapport au deuxième trimestre 2019 et de 7.2% par rapport au trimestre précédent.

Ces chiffres sont les premières estimations publiées vendredi matin par le Statec.

Si on considère le PIB selon l'approche "production", par rapport au premier trimestre 2020, les secteurs enregistrent des pertes de valeur ajoutée variables. La perte est de 5,5% pour le secteur "activités financières et assurance", de 6,4% pour les "services aux entreprises et location", mais de 14,7% pour le secteur "commerce, transport, hébergement et restauration".

Alors que les "activités immobilières" ne connaissent qu'une légère baisse de 0,3% et l'"administration publique" de 2,1% , le secteur "industrie, énergie, distribution d'eau" enregistre une perte de 17,7%.

La seule hausse constatée est celle du secteur "information et communication": + 3,7%.

La plupart de ces évolutions négatives résultent évidemment du confinement mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus.