Le ministère de la Mobilité et des Transports publics a confirmé vendredi la mise en oeuvre d'un "plan aviation 2020-2023".

Les syndicats, les ministres compétents et les hauts responsables de l'aviation se sont réunis jeudi au Kirchberg pour discuter de l'avenir et trouver des solutions à la crise financière qui touche le secteur. Des discussions qui se seraient bien terminées puisque les syndicats ont affirmé avoir obtenu des garanties d'emploi de la part de la direction Luxair.

Vendredi matin, c'était au tour du gouvernement d'intervenir en confirmant la mise en oeuvre d'un plan aviation 2020-2023 "afin de garantir la pérennité de l'ensemble des entreprises du secteur". L'Etat viendra donc bien en aide aux trois compagnies luxembourgeoises concernées par cette crise (Luxair, Cargolux, Luxaiport).

François Bausch a déclaré : "Nous avons dû faire le constat que la pandémie a entraîné certaines évolutions structurelles auxquelles les entreprises doivent impérativement s’adapter pour assurer leur pérennité. En 2024, il est possible que l’aviation ait une toute autre allure. Le plan 'aviation 2020-2023' devra donc tenir compte de tous ces nouveaux paramètres."

On devrait connaître les détails de cette aide à la mi-octobre ou au plus tard à la fin du mois d'octobre d'après les prévisions du ministre. Une nouvelle tripartite "aviation" est prévue pour le 7 octobre. L'occasion pour toutes les parties impliquées de présenter les prochains résultats.