Le budget des Luxembourgeois est principalement tourné vers le logement. Et le phénomène s'accentue.

Plus. Toujours plus. Voilà comment résumer la part prise par le logement (et les factures qui vont avec) dans le budget des résidents.

Il ressort du document "Le Luxembourg en chiffres", publié chaque année par le Statec, que le logement et les factures d'énergie sont, sans conteste, le plus gros poste de dépense des citoyens.

Alors qu'elle ne représentait que 27,35% des dépenses de consommation en 1998, cette part atteignait 36,5% en 2017. Et ce, malgré la hausse du revenu disponible moyen des ménages: de 4.181€ en 2003 à 5.880€ en 2017.

Le phénomène s'explique donc par la hausse du coût d'un logement: entre 2010 et 2017, le prix moyen du m2 au Luxembourg est passé d'un peu moins de 4.000€ à près de 6.500€. Le prix moyen d'un appartement est lui passé de 322.336€ à 516.343€ sur la même période... Mais sa surface moyenne n'a pas évolué. Preuve, s'il en fallait une, que la problème du logement n'est pas prêt d'être réglé.

À lire également: Les conditions des prêts immobiliers ont durci début 2020 au Luxembourg