Le bilan hebdomadaire de suivi de l'épidémie permet de constater un ralentissement du nombre des infections au Luxembourg, bien que celles-ci restent toutefois élevées.

Les autorités ont dénombré 525 infections au coronavirus au Luxembourg la semaine du 27 juillet au 2 août. Par extension, 3.179 personnes contact ont été listées sur la même période.

Ce bilan est moins élevé que celui de la semaine précédente, durant laquelle 695 nouvelles infections et 3.521 contacts avaient été enregistrés. "En date du 2 août, le nombre d’infections actives s’élevait à 1.241 (par rapport à 1.396 au 26/07)" précise encore le ministère de la Santé.

LES PERSONNES CONCERNÉES SONT "PLUTÔT JEUNES"

La moyenne d’âge des personnes diagnostiquées positives au Covid-19 est de 36 ans, ce qui est stable. "Si les personnes concernées sont donc plutôt jeunes en moyenne, il est à noter que le nombre de cas Covid-19 positif augmente chez les personnes âgées de 50 ans et plus."

Le pourcentage de personnes symptomatiques a baissé sur cette semaine, passant de 66 à 58%.

Sur les 525 cas positifs de la semaine en question, 155 cas sont issus de "contaminations intrafamiliales" et 82 cas sont rattachables à des foyers d’infection identifiés.

"Trois groupements d’infections supplémentaires ont pu être identifiés dans des établissements relevant du secteur de la santé et des soins, tandis que quatre groupements ont pu être liés à des entreprises avec un maximum de 8 cas constatés pour une entreprise" détaille le ministère.

Pour la semaine du 27 juillet au 2 août, 1.900 personnes se trouvaient en quarantaine et 1.329 en isolement. "74% des personnes en quarantaine ont moins de 45 ans" précisent les autorités.