Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, cette loi prévoit de nouvelles restrictions, mais aussi certaines ouvertures pour les foires et salons.

Les rassemblements seront limités à 20 personnes que ce soit dans l'espace public ou dans la sphère privée, où il ne s'agissait jusqu'à présent que d'une recommandation. Des rassemblements d'un plus grand nombre de personnes seront possibles, mais il faudra alors respecter les mêmes règles que dans les lieux publics: uniquement des places assises et respect de la distanciation physique ou port du masque. La police ne pourra toutefois pas effectuer de contrôles au domicile.

Le nouveau texte vise également à responsabiliser davantage les clients des bars et restaurants. Le service et la consommation ne sont permis que si les clients sont assis à table. Un client qui consomme debout pourra dorénavant être sanctionné. Jusque-là, seul le gérant de l'établissement était sanctionné dans un tel cas.

Ce texte prévoit en outre de nouvelles exceptions pour l’exercice des activités culturelles et sportives, scolaires et parascolaires. Enfin, la règle des places assises ne devrait pas s’appliquer aux foires, salons et marchés.

La loi, qui sera votée jeudi après-midi, sera en principe en vigueur à partir de samedi jusqu'au 30 septembre.