Mercredi, l'OGBL a manifesté devant les locaux du fabricant de verre flotté Luxguard à Bascharage et a posé des revendications claires.

L'entreprise Luxguard va fusionner ses deux sites au Luxembourg. Le site de Dudelange, dont le four à verre va être mis à l'arrêt, va fermer et seul subsistera celui de Bascharage. La fermeture du site concerne environ 450 salariés, qui ignorent ce qui va advenir d'eux et de leur emploi.

"Nous sommes toujours dans l'inconnu et nos revendications sont très claires. Nous voulons introduire ici un modèle social luxembourgeois, donc qui existe déjà, c'est-à-dire le dialogue social, (...), cela nous le voulons absolument, que nous puissions parler avec la direction et ensuite nous voulons une garantie de l'emploi et nous voulons un avenir pour Dudelange et Bascharage", a expliqué Alain Rolling du syndicat OGBL.

L'absence de réponses aux nombreuses questions induit une grande insatisfaction et les gens se sentent livrés à eux-mêmes.

"Nous sommes donc toujours dans l'inconnu, c'est pourquoi nous voulons qu'il y ait un dialogue social, que nous puissions parler ensemble, que nous regardions ce qui va se passer avec ces gens, mais cela ne se passe malheureusement pas comme ça, la direction piétine le dialogue social et nous ne savons toujours absolument rien."