Le Luxembourg se dirige-t-il vers un reconfinement partiel? C'est possible si l'on se fie aux déclarations de Xavier Bettel.

Le Premier ministre n'a pas hésité à le dire, "les chiffres des nouvelles infections sont élevés" en ce moment au Luxembourg. Une déclaration que Xavier Bettel a très vite tempéré en affirmant que "la situation dans les hôpitaux n'était pas choquante" malgré ce que la Direction de la Santé a décrit comme une "deuxième vague".

En effet, rien que la semaine dernière, 402 nouvelles infections ont été recensées. Un total relativisé par la ministre de la Santé, Paulette Lenert, qui a assuré que la majorité des nouveaux infectés étaient jeunes et qu'il y avait donc moins de chances "qu'ils finissent à l'hôpital".

Cependant, le problème reste entier. Les nouvelles infections sont en hausse "linéaire" et les contagions se font majoritairement dans le domaine privé ou "les événements privés" comme la ministre de la Santé l'a rappelé mercredi.

Interrogé au sujet d'éventuelles nouvelles mesures restrictives pour remédier à cette situation, le Premier ministre a déclaré "qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions" et qu'il allait prendre le temps de s'entretenir avec des experts.

Un échange avec ceux-ci est prévu dimanche d'après M. Bettel qui, confronté aux questions des journalistes, a fini par lâcher: "Je peux vous confirmer une chose: si nous prenons des mesures dimanche, ce ne seront pas des mesures d'assouplissement."

Si cette déclaration n'implique pas nécessairement un reconfinement, elle indique cependant que si la hausse des nouvelles infections continue jusqu'à dimanche, des mesures restrictives pourraient être mises en place par le gouvernement luxembourgeois.

À quoi peut-on s'attendre? Rien n'est moins sûr. On sait cependant que la police devrait pouvoir effectuer plus de contrôles si la nouvelle loi Covid-19 est votée aujourd'hui. Affaire à suivre.