Jeudi, quatre accidents ont été causés par des conducteurs qui étaient sous influence de l'alcool ou qui n'avaient pas de permis de conduire.

Dans l'après-midi, deux voitures se sont percutées dans la rue Henri Koch à Esch. L'accident n'a pas fait de blessé, seuls des dégâts matériels sont à déplorer. Sur place, les agents ont constaté que l'un des véhicules n'était ni assuré ni enregistré. Le contrôle a également révélé que la conductrice de cette voiture n'avait pas de permis de conduire valable. Le véhicule a été confisqué et une plainte a été déposée.

Peu avant 19h00, une collision entre une voiture et un camion s'est produite sur l'A3 en direction de la France. Personne n'a été blessé. La conductrice de la voiture qui a provoqué l'accident, était alcoolisée. Après avoir passé l'alcootest, elle a écopé d'une interdiction provisoire de conduire.

A Remich, la police a été alertée vers 21h00 qu'une voiture circulait en zigzaguant. Les policiers ont trouvé le véhicule avec son conducteur et son passager à la gare de bus. Le conducteur était visiblement alcoolisé, ce qu'a confirmé l'alcootest. Lui aussi a écopé d'une interdiction provisoire de conduire.

Un autre poivrot a crashé son véhicule sur la N2 entre le rond-point Irgäertchen et Sandweiler. Ni lui ni son passager n'ont été blessés. Sur place, les agents ont constaté que non seulement le conducteur était alcoolisé, mais qu'en plus il était sous le coup d'une interdiction de conduire. Il a cependant refusé de se soumettre à un alcootest. Sur ordre du parquet, la voiture a été confisquée et une plainte a été déposée.