Le coronavirus continue à se propager au Luxembourg et il semblerait que l'épidémie s'aggrave dans les établissements scolaires.

La situation dans les lycées devient de plus en plus préoccupante au Luxembourg. Jeudi, le Tageblatt rapportait que plus de dix classes avaient été placées en quarantaine alors que les vacances d'été approchent.

Toujours d'après nos confrères, les enseignants auraient été priés de rester discret au sujet de ces quarantaines alors que dans certains établissements, les professeurs n'auraient pas été informés de la situation.

DE NOMBREUSES ÉCOLES CONCERNÉES

Vendredi matin, le ministre de l'Education nationale, Claude Meisch, a finalement évoqué ces infections. Il confirme que 34 cas de contaminations ont été relevés au fondamental, dont quatre chez des enseignants.

Vingt des 157 écoles primaires ont recensé des cas et 15 classes ont été placées en quarantaine.

Au secondaire, 30 élèves ont été testés positifs, ainsi que trois enseignants. Treize des 37 lycées du pays sont concernés et 12 classes sont en quarantaine.

Le ministre précise toutefois que 161 des 194 écoles du Luxembourg ne sont pour l'instant pas concernées par ces nouveaux cas de coronavirus.

Les derniers chiffres du ministère de la Santé semblent confirmer une propagation chez les adolescents. En effet, jeudi, 19% des infections actives concernaient des personnes qui avaient entre 0 et 19 ans. On parle donc presque d'une personne sur cinq.

DÉBAT SUR LA RÉOUVERTURE DES ÉCOLES CET APRÈS-MIDI

Dans ce contexte, un débat va se dérouler à la Chambre des députés cet après-midi. La pétition publique n°1550 qui s'opposait à la réouverture des écoles et lycées avant le mois de septembre y sera débattue.

Si le débat intervient très tard (plus deux mois après la reprise des cours), rappelons que la pétitionnaire s'était entretenue avec le ministre de l'Education entre 4 yeux au mois d'avril.